Le Monde comme il va

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Démocratie bourgeoise

Fil des billets - Fil des commentaires

"Quitte à choisir…"

Chronique (novembre 2014)

A ma gauche, un oligarque au regard plutôt tourné vers l'Ouest, autrement dit l'Occident ; à ma droite, un oligarque au regard plutôt tourné vers le Nord, autrement dit vers Moscou. Telle pourrait être somme toute un résumé assez simple de la situation passée et présente de l'Ukraine, le pays où jadis existât une révolution orange.
Pauvre Ukraine. Depuis le début des années 1990, son calvaire continue. La nomenklatura soviétique s'est muée en caste néolibérale affairiste, et une terre sous le joug du capitalisme d’État s'est transformée en Far west pour kleptomanes avertis, autrement dit issu du sérail.

Lire la suite...

La Démocratie et ses mirages (1)

Octobre 2012

Cuba
José Mujica est un homme à part. Président de l'Uruguay depuis 2010, l'ancien guerillero vit dans une maison modeste, reverse 90 % de son salaire à des organismes sociaux et se fout comme d'une guigne de l'argent et des Rolex. Tout récemment, il s'est blessé au visage alors qu'il aidait son voisin à réparer son toit. Bref, Mujica est un humble, un homme simple.

Lire la suite...

L'Irak sur la voie américaine ?

Chronique n°13 (janvier 2012)

En décembre dernier, Barack Obama a déclaré que l’intervention américaine en Irak avait été une « réussite spectaculaire » ayant permis au pays de se débarrasser d’une dictature horrible et d’y instaurer un « Etat souverain, stable, autosuffisant, avec un gouvernement représentatif élu par le peuple ». Ce faisant, Barack Obama a prouvé que blanc ou noir, homme ou femme, vieux ou jeune, le politicien reste un politicien, autrement dit un acteur capable de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ; c’est juste une question de tremolo dans la voix, et ça se travaille avec un coach en communication. Ceux qui ont cru que l’arrivée d’un homme noir à la Maison-Blanche allait bouleverser les Etats-Unis en sont pour leurs frais, tout au moins sur ce plan-là.

Irak.jpeg

Lire la suite...

Tu twittes ou tu milites ?

Chronique n°20 (avril 2011)

Il y a de cela un mois, les Egyptiens ont été appelés à se prononcer par referendum sur quelques modifications apportées à la constitution. Ces réformes portaient essentiellement sur les modalités de l'élection du président de la République et sur la durée de son mandat.
Ainsi, le prochain président égyptien ne pourra accomplir successivement que deux mandats de quatre ans. Parallèlement, le recours à l'Etat d'urgence se voit mieux encadré : il ne devra durer que six mois et ne pourra être renouvelé que par référendum. Il faut dire que cela fait trois décennies que le pays est en état d'urgence !

Lire la suite...

Contenir la foule

Chronique n°19 (avril 2011)

Dans l'entreprise capitaliste moderne se pose de façon constante la question de la loyauté des subordonnés envers l'entreprise et sa direction. Parce que dans l'entreprise capitaliste moderne, le salarié ne doit pas avoir d'amis, pas même véritablement des collègues, seulement des concurrents avec lesquels il doit entrer en compétition pour prouver aux échelons supérieurs qu'il est le meilleur. L'individualisation des salaires, l'évaluation personnelle, le salaire au mérite participent de ce processus d'atomisation des gueux sur l'autel de la performance et du court-termisme.

Lire la suite...

Tunisie : le temps de la normalisation

Chronique n°15 (février 2011)

La semaine passée, le peuple égyptien retînt son souffle. Nous étions le jeudi 10 février 2011 et Hosni Moubarak allait bientôt prendre la parole sur la télévision nationale. Allait-il annoncer son départ ? Beaucoup l’espéraient tant son pouvoir semblait délégitimé. Il n’en fut rien. Pourtant la CIA y était même allée de son communiqué : était-ce une façon de mettre la pression sur le président égyptien, ou une nouvelle preuve de son incapacité à contrôler son arrière-cour ? Nous ne le savons pas, et nous ne le saurons peut-être jamais.
Bref, ce jour-là Hosni Moubarak se contenta de transmettre tous les leviers de commandement à son fidèle lieutenant, le vice-président Omar Souleimane, un septuagénaire bien en vue dans toutes les chancelleries occidentales, qui a la main sur les services secrets égyptiens depuis quelques lustres, et qui s’est fait une solide réputation dans la lutte contre l’islamisme radical.

Lire la suite...

La démocratie ? Oui, mais dans l’ordre et la discipline !

Chronique n°13 (février 2011)

Après la Tunisie, c’est l’Egypte qui est secouée depuis une semaine par la colère. La tension est forte, aussi forte que la répression, mais Hosni Moubarak semble pour l’heure toujours solidement accroché à son poste et bien peu désireux de céder son sceptre. Il peut visiblement s'appuyer encore sur de nombreux partisans, chose qui a fait totalement défaut à Ben Ali.
Tout le monde se réjouit de voir des peuples asservis, humiliés, habitués à courber l’échine et à parer les coups, soudainement se lever, crier leur ras-le-bol et réclamer le changement.

Lire la suite...

Démocratie : la preuve par Cotonou ?

Chronique n°10 (janvier 2011)

Fin novembre, les urnes rendent leur verdict du côté d'Abidjan. Alassane Ouattara l'emporte devant le président sortant, Laurent Gbagbo. Aussitôt celui-ci refuse de céder son poste et essaie d'imposer un nouveau comptage des voix, au risque de plonger le pays dans la guerre civile. En jeu : le pouvoir, donc l'argent, puisque l'un ne va pas sans l'autre.
Mi-décembre, du côté de Minsk, Alexandre Loukachenko emporte haut la main les élections présidentielles. Les élections étaient très bien organisées, rassurez-vous. Tellement bien qu'on se demande pourquoi des opposants sérieux légitiment cette mascarade en se présentant aux suffrages des citoyens, puis en contestant le résultat tant celui-ci était attendu. En jeu : le pouvoir, donc l'argent, puisque l'un ne va pas sans l'autre.
Alors que de très nombreuses élections donnent lieu à des contestations, il n'en est rien au Bénin. Depuis vingt ans, l'ex-Dahomey fait figure de modèle.

Lire la suite...

Fragilité du "miracle brésilien"

Chronique n°4 (novembre 2010)

Ainsi donc, pour la première fois de son histoire, le Brésil, ce géant latino-américain, a élu une femme pour l'incarner. Sans grande surprise, Dilma Rousseff, ancienne militante d'extrême gauche qui a connu la prison sous la dictature militaire, a succédé à son mentor, Luiz Inacio Lula da Silva. Certains pensaient qu'elle l'emporterait dès le premier tour, mais il lui en fallut deux pour battre, somme toute assez facilement, son adversaire, un vieux routier de la social-démocratie brésilienne, José Serra.

Lire la suite...

Victor Serge, Retour à l'Ouest (1936-1940)

Emission n°30 (mai 2010)

Victor Serge, Retour à l'Ouest – Chroniques (juin 1936-1940), Agone, 2010.

Au printemps 1936, Victor Serge, expulsé d'URSS, trouve refuge en Belgique. Un journal syndical, La Wallonie (Liège), lui ouvre ses colonnes alors qu'en France, la presse du Front populaire, dominée par les staliniens et leurs compagnons de route, refuse sa collaboration. Chaque semaine et durant quatre ans, Victor Serge va lui fournir une chronique. 93 d'entre elles ont été rassemblées dans un volume intitulé Retour à l'Ouest, publié ce printemps par les éditions Agone.

Lire la suite...

Victor Serge : une vie d'engagement

Emission n°30 (mai 2010)

En 1947, un homme s’éteint au Mexique. Cet homme, c’est Victor Kibaltchitch, alias Victor Serge, écrivain prolifique et militant révolutionnaire. C’est à cette figure du 20e siècle que Susan Weissmann, professeur de sciences politiques et militante trotskyste américaine, s’est intéressée dans un livre passionnant publié en 2006 par les Editions Syllepse : « Dissident dans la révolution – Victor Serge, une biographie politique ».

Lire la suite...

Pasqua : un parfum d'Afrique

Emission n°28 (mai 2010)

J'imagine que vous fûtes, comme moi, soulagés en apprenant la quasi-relaxe de ce gaulliste historique de Charles Pasqua qui a tant fait pour le rayonnement de la France et de la Corse. J'imagine que vous fûtes, comme moi, outrés en apprenant que la clémence du tribunal était dû à l'âge du capitaine et à sa carrière au service de l'Etat. Soulagés, outrés... je plaisante évidemment.

Lire la suite...

Le Monde vu par Jean-François Bayart

Emission n°24 (avril 2010)

Le politiste Jean-François Bayart est l'un des intellectuels français les plus brillants qu'il m'ait été donné de lire, et c'est en raison même de cela qu'il est fort discret dans les grands médias, du moins je le suppose. Flânant sur le Net, je suis tombé sur l'une de ses interview avec le journaliste Antoine Mercier, interview intitulé « L'Etat n'est pas la victime mais l'enfant de la globalisation ».

Lire la suite...

Michel Bakounine et la démocratie

Emission n°22 (mars 2010)

Comme je viens de vous dire tout le bien que je pensais de la démocratie représentative, que l'on appelait jadis bourgeoise, il me plaît maintenant de vous délivrer l'extrait d'une brochure de ce vieux barbu de Michel Bakounine. La brochure s'intitule « Les ours de Berne et l'ours de Saint-Pétersbourg ». Elle a paru en 1870, en Suisse. Dans le passage choisi, Bakounine nous livre une analyse simple et éclairante du système démocratique le plus avancé de l'époque : celui de la Suisse. Je vous laisse méditer les propos du Camarade Dynamite...

Lire la suite...

Ukraine, Irak : la démocratie "formelle"

Emission n°22 (mars 2010)

Depuis plusieurs années, je me gausse régulièrement des aventures palpitantes de Viktor Ianoukovitch, Viktor Iouchtchenko et Ioulia Timochenko, les trois figures centrales de la vie politique ukrainienne. Tous trois se livrent depuis la soi-disant « Révolution orange » à une sorte de vaudeville politique avec croche-pied, crêpage de chignon, pleurs, embrassades, poignées de mains… sous les yeux d'une population qui tire comme il se doit le diable par la queue.

Lire la suite...

Confluences Méditerranée : Liban, de problèmes en crises

Emission n°16 (janvier 2010)

Confluences Méditerranée, n°70 (Eté 2009, Liban, de problèmes en crises), L'Harmattan.

« Pour que je revienne aux urnes, il faudrait d'autres candidats. Des candidats qui ne soient pas le produit d'un système féodal totalement dépourvu de sens, des candidats qui ne soient pas issus de familles dont l'histoire est sanglante, des candidats intègres et qui défendent des principes qui me tiennent à coeur. » Ainsi parle Samar, Libanaise d'une trentaine d'années. En peu de mots, cette jeune femme éduquée qui travaille dans une ONG résume fort bien la situation politique du Liban, pays qui fait l'objet du dernier numéro de la revue Confluences Méditerranée.

Lire la suite...

ORWELL, George, Ecrits politiques (1928-1946), Agone, 2009.

Emission n°6 (novembre 2009)

1984, La Ferme des animaux, Hommage à la Catalogne... Pour beaucoup, George Orwell se résume à ces deux chefs d'oeuvre et à ce témoignage important, essentiel, sur sa participation à la guerre civile en Espagne. Bien peu en revanche savent que George Orwell fut à sa façon un activiste politique et un chroniqueur engagé.
Après avoir publié La politique selon Orwell de John Newsinger en 2006 et, en 2008, A ma guise, recueil de chroniques écrites entre 1943 et 1947, les éditions Agone ont eu la judicieuse idée de rassembler un certain nombre d'écrits inédits en français de l'écrivain anglais, rédigés entre 1928 et 1949.

Lire la suite...

Ils appellent cela démocratie

Emission n°3, octobre 2009

« Les moutons vont à l'abattoir. Ils ne disent rien, eux, et ils n'espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit. » (Octave Mirbeau, La grève des électeurs, 1888). Avec ces mots cinglants et sarcastiques, l'écrivain Octave Mirbeau nous disait tout le bien qu'il pensait à la fin du 19e siècle de cette démocratie bourgeoise aux mains des repus, des conservateurs, des calotins. J'aimerais revenir ce soir, et rapidement, sur quatre élections importantes qui se sont déroulées ces derniers mois, et notamment le traitement qui leur fut réservé par nos medias.

Lire la suite...