Le Monde comme il va

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, novembre 2 2017

Le Mexicain (Jack London)

Jack London, Le Mexicain, Libertalia, 2017.

Lorsque Jack London écrit ce texte en 1911, le Mexique est en pleine ébullition politique et sociale : le pouvoir autoritaire de Porfirio Diaz vacille sous les coups que lui portent aussi bien les secteurs démocrates et libéraux que les zapatistes, villistes et autres magonistes. De l’autre côté de la frontière également, le climat social est tendu entre le patronat américain et ses hommes de main qui font face à un syndicalisme de plus en plus radicalisé et offensif, qu’incarnent les IWW.

Lire la suite...

jeudi, septembre 21 2017

Pirates de tous les pays

Marcus Rediker, Pirates de tous les pays, Libertalia, 2017

Monstres marins, chiens de l'enfer, loups des mers « bestiaux et carnivores »… le grand public ne sait-il pas tout ce qu'il doit savoir sur ces gibiers de potence, buveurs impénitents, braillards et violents, sans Dieu ni autres maîtres que Satan lui-même, la cupidité et le vice ? Non, et il faut remercier l'historien Marcus Rediker de lever le voile sur le monde singulier des pirates du 18e siècle en jetant par dessus bord les images d'Epinal auxquelles ils furent rattachées. Combien furent-ils à rompre ainsi les amarres avec le vieux monde et ses codes pour se faire pirates ? Quelques milliers, guère plus, sillonnant la mer des Antilles ou l'Océan indien sur des sloops, ces bateaux rapides et faciles à manoeuvrer. Le premier quart du 18e siècle fut leur âge d'or et leur chant du cygne.

Lire la suite...

mardi, septembre 5 2017

En finir avec les idées fausses sur l’islam et les musulmans

Omero Marongiu-Perria
En finir avec les idées fausses sur l’islam et les musulmans
Editions de l’Atelier, 2016.

Voici un exemple parfait de livre utile puisqu'il permet au béotien d’appréhender l’islam dans toute sa diversité idéologico-théologique. Cependant je doute qu’il soit de nature à combattre le racisme anti-Arabes/antimusulmans et l’islamophobie actuelle, qui se répandent comme une lèpre depuis quelques années ; islamophobie qui tend à réduire le musulman à la figure évidemment haïssable de l’Arabe djihadiste et à soupçonner tout Arabe, pieux ou pas, d'être un adepte de la taqiya, cet art de la dissimulation en terre hostile.

Lire la suite...

vendredi, avril 21 2017

Une escroquerie légalisée

Alain Deneault, Une escroquerie légalisée – Précis sur les « paradis fiscaux », Ecosociété, 2016.

En 2014 avec Paradis fiscaux : la filière canadienne, le philosophe et militant Alain Deneault soulignait le poids important pris par le Canada dans le « processus d'offshorisation du monde ». De La Barbade aux Bahamas, de la Jamaïque aux îles Turques-et-Caïques, nombreux furent les financiers, politiciens, avocats canadiens a avoir transformé des îles paradisiaques en… paradis fiscaux, travaillant main dans la main avec la petite élite locale. Alain Deneault allait plus loin : il montrait à quel point le Canada lui-même était devenu un paradis fiscal. Son dernier écrit, court et incisif, poursuit le travail entamé.

Lire la suite...

samedi, février 25 2017

La fabrique du musulman

Nedjib Sidi Moussa, La fabrique du musulman - Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale, Libertalia, 2017


En 1991, dans L'immigration prise aux mots, Simone Bonnafous analysait l'évolution du discours posé sur les immigrés par la presse nationale (de Minute à Lutte ouvrière) entre 1974 et 1984. Elle y notait le lent effacement du travailleur immigré comme membre d'une classe sociale et son remplacement par le « délinquant » ou l'inassimilable, ce qui sonnait comme une première victoire culturelle pour une extrême droite encore balbutiante électoralement...

Lire la suite...

vendredi, février 17 2017

Les historiens de garde

William Blanc Aurore Chéry, Christophe Naudin, Les historiens de garde, Libertalia, 2016

Dans un opus précédent, William Blanc et Christophe Naudin nous contaient le destin historiographique de Charles Martel, et son rôle, récent au regard de l'Histoire, d'icône de la Chrétienté en lutte contre l'expansionnisme musulman. Ce faisant, il nous rappelait que l'Histoire, tout comme la géographie, pouvait servir à faire la guerre. Ici, accompagnés d'Aurore Chéry, ils font essentiellement la critique serrée de Lorant Deutsch, auteur de Métronome, best-seller d'une Histoire au goût du jour : réactionnaire.

Lire la suite...

jeudi, janvier 19 2017

Célestin Freinet, le maître insurgé

Célestin Freinet, Le maître insurgé – Articles et éditoriaux 1920-1939 (livre présenté et commenté par Catherine Chabrun et Grégory Chambat), Libertalia, 2016.

A l'heure où certains prétendent redorer le blason terni de l'éducation nationale à coups d'uniformes, d'ordre et de discipline, mythifiant la bonne vieille classe d'antan, il est bon de lire ou découvrir les écrits de Célestin Freinet rassemblés dans ce petit livre court et instructif.

Lire la suite...

samedi, janvier 14 2017

Amadeo Bordiga, l'homme du non

Arturo Peregalli et Sandro Saggioro, Amadeo Bordiga : la défaite et les années obscures (1926-1945), Editions Prométeo, 2016.

Dans l'histoire tumultueuse du communisme italien, Amadeo Bordiga occupe une place à part : celle du fantôme ou du proscrit. Et ce n'est pas le moindre intérêt du livre de Peregalli et Saggioro (sorti en 1998 en Italie) que de lever le voile sur la vie de ce communiste de premier plan, des années 1920 à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Lire la suite...

samedi, janvier 7 2017

Bertrand Russell, Idéaux politiques

Bertrand Russell, Idéaux politiques, Ecosociété, coll. Retrouvailles, 2016.

En 1917, en langue anglaise, paraissaient les Idéaux politiques de Bertrand Russell, compilation de cinq conférences tenues l'année précédente en Ecosse, et inédites jusqu'à ce jour en français. Russell était alors un philosophe reconnu et un militant pacifiste et socialiste fort peu apprécié du pouvoir grand-britton1. Il l'était d'autant moins qu'il faisait partie de ces militants qui, aux effets de manche et aux outrances verbales, préféraient le calme et la pondération, ce qui ne pouvait qu'élargir son auditoire.

Lire la suite...

dimanche, novembre 13 2016

La guerre au Cameroun

Thomas Deltombe, Manuel Domergue, Jacob Tatsitsa, La guerre du Cameroun. L'invention de la Françafrique, La Découverte, 2016

On prête à François Mitterrand ces mots : « Dans ces pays-là, un génocide, ce n'est pas trop important ». Nous étions alors en 1994, et au Rwanda, des centaines de milliers de personnes venaient d'être liquidées sur les ordres d'un pouvoir aux abois, délégitimé mais toujours soutenu par la France, le pays des droits de l'homme, pour qui, si l'on en croît ses élites, l'Afrique n'est rien d 'autre qu'une terre de ténèbres… mais dans laquelle, on peut faire du business.

Lire la suite...

Au-delà de la rareté

Murray Bookchin, Au-delà de la rareté. L'anarchisme dans une société d'abondance, Ecosociété, 2016.

On ne sait si on doit applaudir ou se gausser de la réédition par les éditions Ecosociété d'Au-delà de la rareté, un recueil de textes de l'anarchiste et écologiste américain Murray Bookchin, figure de proue de l'écologie sociale. Applaudir parce que ces textes n'ont rien perdu de leur potentiel subversif ; se gausser car ils sonnent cruellement anachroniques à l'heure où les Américains viennent de porter au pouvoir Donald Trump qui a fait de la lutte contre l'écologie l'un de ses chevaux de bataille.

Lire la suite...

mercredi, juillet 6 2016

Dialogue entre Noam Chomsky et Ilan pappé

Nouvelle donne, vieilles rengaines (juin 2016)

Frank Barat, Noam Chomsky Ilan Pappé – Palestine, Ecosociété, 2016

A gauche, Ilan Pappé, historien exerçant au Royaume-Uni, auteur de nombreux ouvrages traitant de la naissance d'Israël. A droite Noam Chomsky, célèbre figure de la gauche radicale américaine. Au centre, Frank Barat, coordinateur du Tribunal Russell sur la Palestine, qui a eu l'idée de demander à ces deux personnalités fortes, à ces deux intellectuels engagés, de débattre, d'échanger autour d'une question simple : comment en finir avec le conflit israélo-palestinien, comment en finir avec des décennies de guerre et de souffrances ?

Lire la suite...

lundi, juin 6 2016

Correspondance Abel Paz Garcia Oliver

Agustin Guillamon, Correspondance entre Diego Camacho (« Abel Paz ») et Juan Garcia Oliver, NPNF, 2016.

De nouveau, les éditions Ni Patrie ni frontières revisitent la guerre d'Espagne. Après la publication d'une partie des écrits de l'obscur Grandizo Munis1 et celle du rapport Rüdiger2, elles nous offrent la publication de la correspondance entre Diego Camacho, plus connu sous son nom de plume d'Abel Paz, et Juan Garcia Oliver, tout cela présenté et commenté par l'historien-militant Agustin Guillamon. Et c'est à nouveau la politique des anarchistes durant la guerre d'Espagne qui est au coeur de ces échanges.

Lire la suite...

Le progrès sans le peuple

David Noble, Le progrès sans le peuple, Agone, 2016

C’est bien connu, le travailleur, grégaire et conservateur, voit d’un mauvais œil les mutations et évolutions technologiques. Le patronat va de l’avant, le travailleur freine des quatre fers ; ainsi va le capitalisme depuis plus de deux siècles. L’historien américain David Noble bat en brèche cette idée simpliste avec « Le progrès sans le peuple », une compilation de quelques-uns de ses textes de réflexion sur le capitalisme, la technologie et la lutte des classes écrits dans les années 1980.

Lire la suite...

mardi, mai 24 2016

Pietro Nenni et la guerre d'Espagne

Pietro Nenni, La guerre d'Espagne, Maspero, 1959

Pietro Nenni fut l'un des leaders du socialisme italien, exilé en France pour échapper au fascisme. En 1936, il se rend en Espagne pour soutenir le gouvernement républicain qui fait face à la sédition d'une large fraction de l'armée, soutenue par Hitler et Mussolini. En 1959, les toutes jeunes éditions Maspéro proposaient enfin au public francophone un ensemble de textes de Pietro Nenni écrits durant cette période tumultueuse. La Guerre d'Espagne, recueil d'articles, d'interventions de congrès et de témoignages, inaugurait même sa collection Cahiers libres appelée à un très bel avenir.

Lire la suite...

Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918

Paul Frölich, Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918, Ed. Science marxiste, 2014.

« Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918 » est le premier tome d'un triptyque qui ne vît malheureusement pas le jour. Ecrit en 1924, il est l'oeuvre de Paul Frölich, un militant révolutionnaire de premier plan, ami intime de Rosa Luxembourg, à laquelle il consacra d'ailleurs une biographie. Paul Frölich fait partie de ces socialistes allemands qui ne furent jamais dans la ligne de la direction du parti social-démocrate, le SPD, parti qu'il a rejoint en 1903 à l'âge de 20 ans. Nul étonnement donc de le voir être l'un des animateurs de la forte minorité qui s'oppose à la « politique d'appui à la guerre » menée par cette formidable machine bureaucratique qu'est le SPD de l'époque.

Lire la suite...

lundi, avril 18 2016

L'avènement du sans-abri - Les asiles de nuit 1871-1914

Lucia Katz, L'avènement du sans-abri - Les asiles de nuit 1871-1914, Libertalia, 2015.

Que faire de ces pauvres hantant les rues des villes dans une France de la Troisième République en pleine mutation industrielle ? Peut-on en bon chrétiens les laisser dans la misère ou, pour éviter le pire (le désordre !), doit-on leur venir en aide ? Cette question est au coeur du livre court et très instructif de Lucia Katz sur l'émergence des asiles de nuit depuis la Commune de Paris jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...

lundi, avril 11 2016

La nouvelle dictature d'Haïti

Justin Podur, La nouvelle dictature d'Haïti – Coup d’État, séisme et occupation onusienne, Ecosociété, 2016

Coups d’État à répétition, précarité générale, violence sociale, répression politique brutale et massive, ouragans annuels… il semble qu'une Malédiction plane au-dessus d'Haïti, que le mauvais œil condamne ce bout d'île à la misère perpétuelle.

Lire la suite...

mardi, mars 29 2016

En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société

Fanny Gallot, En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société, La Découverte, 2015.

Chantelle Saint-Herblain, Moulinex Alençon. Deux usines, deux lieux, deux univers à la fois ouvrier et féminin. Ce sont dans ces espaces que l'historienne Fanny Gallot nous entraîne avec son livre, fruit d'une thèse, publié par La Découverte : En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société. Ce faisant, Fanny Gallot nous propose de découvrir l’histoire de ces militantes ouvrières ayant oeuvré dans ces usines très féminisées. Elle interroge la capacité d’agir de ces femmes et l’évolution de leurs identités de genre et de classe.

Lire la suite...

La vérité sur la dette grecque

Collectif, La vérité sur la dette grecque – Rapport de la commission pour la vérité sur la dette publique grecque, LLL, 2015

C'est ainsi : ce qui fît l'actualité ne le fait plus, disparaît des écrans soudainement, chassé par d'autres urgences, d'autres sources d'indignation. Les Grecs crèvent à petit feu mais les caméras se sont détournés de leur quotidienne tragédie. C'est pourquoi il est judicieux de se plonger dans la lecture du rapport de la commission pour la vérité sur la dette publique grecque que les éditions Les Liens qui libèrent ont publié en septembre dernier sous le titre « La vérité sur la dette grecque ».

Lire la suite...

- page 1 de 7