Le Monde comme il va

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, février 25 2017

La fabrique du musulman

Nedjib Sidi Moussa, La fabrique du musulman - Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale, Libertalia, 2017


En 1991, dans L'immigration prise aux mots, Simone Bonnafous analysait l'évolution du discours posé sur les immigrés par la presse nationale (de Minute à Lutte ouvrière) entre 1974 et 1984. Elle y notait le lent effacement du travailleur immigré comme membre d'une classe sociale et son remplacement par le « délinquant » ou l'inassimilable, ce qui sonnait comme une première victoire culturelle pour une extrême droite encore balbutiante électoralement...

Lire la suite...

vendredi, février 17 2017

Les historiens de garde

William Blanc Aurore Chéry, Christophe Naudin, Les historiens de garde, Libertalia, 2016

Dans un opus précédent, William Blanc et Christophe Naudin nous contaient le destin historiographique de Charles Martel, et son rôle, récent au regard de l'Histoire, d'icône de la Chrétienté en lutte contre l'expansionnisme musulman. Ce faisant, il nous rappelait que l'Histoire, tout comme la géographie, pouvait servir à faire la guerre. Ici, accompagnés d'Aurore Chéry, ils font essentiellement la critique serrée de Lorant Deutsch, auteur de Métronome, best-seller d'une Histoire au goût du jour : réactionnaire.

Lire la suite...

jeudi, janvier 19 2017

Célestin Freinet, le maître insurgé

Célestin Freinet, Le maître insurgé – Articles et éditoriaux 1920-1939 (livre présenté et commenté par Catherine Chabrun et Grégory Chambat), Libertalia, 2016.

A l'heure où certains prétendent redorer le blason terni de l'éducation nationale à coups d'uniformes, d'ordre et de discipline, mythifiant la bonne vieille classe d'antan, il est bon de lire ou découvrir les écrits de Célestin Freinet rassemblés dans ce petit livre court et instructif.

Lire la suite...

samedi, janvier 14 2017

Amadeo Bordiga, l'homme du non

Arturo Peregalli et Sandro Saggioro, Amadeo Bordiga : la défaite et les années obscures (1926-1945), Editions Prométeo, 2016.

Dans l'histoire tumultueuse du communisme italien, Amadeo Bordiga occupe une place à part : celle du fantôme ou du proscrit. Et ce n'est pas le moindre intérêt du livre de Peregalli et Saggioro (sorti en 1998 en Italie) que de lever le voile sur la vie de ce communiste de premier plan, des années 1920 à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Lire la suite...

samedi, janvier 7 2017

Bertrand Russell, Idéaux politiques

Bertrand Russell, Idéaux politiques, Ecosociété, coll. Retrouvailles, 2016.

En 1917, en langue anglaise, paraissaient les Idéaux politiques de Bertrand Russell, compilation de cinq conférences tenues l'année précédente en Ecosse, et inédites jusqu'à ce jour en français. Russell était alors un philosophe reconnu et un militant pacifiste et socialiste fort peu apprécié du pouvoir grand-britton1. Il l'était d'autant moins qu'il faisait partie de ces militants qui, aux effets de manche et aux outrances verbales, préféraient le calme et la pondération, ce qui ne pouvait qu'élargir son auditoire.

Lire la suite...

dimanche, novembre 13 2016

La guerre au Cameroun

Thomas Deltombe, Manuel Domergue, Jacob Tatsitsa, La guerre du Cameroun. L'invention de la Françafrique, La Découverte, 2016

On prête à François Mitterrand ces mots : « Dans ces pays-là, un génocide, ce n'est pas trop important ». Nous étions alors en 1994, et au Rwanda, des centaines de milliers de personnes venaient d'être liquidées sur les ordres d'un pouvoir aux abois, délégitimé mais toujours soutenu par la France, le pays des droits de l'homme, pour qui, si l'on en croît ses élites, l'Afrique n'est rien d 'autre qu'une terre de ténèbres… mais dans laquelle, on peut faire du business.

Lire la suite...

Au-delà de la rareté

Murray Bookchin, Au-delà de la rareté. L'anarchisme dans une société d'abondance, Ecosociété, 2016.

On ne sait si on doit applaudir ou se gausser de la réédition par les éditions Ecosociété d'Au-delà de la rareté, un recueil de textes de l'anarchiste et écologiste américain Murray Bookchin, figure de proue de l'écologie sociale. Applaudir parce que ces textes n'ont rien perdu de leur potentiel subversif ; se gausser car ils sonnent cruellement anachroniques à l'heure où les Américains viennent de porter au pouvoir Donald Trump qui a fait de la lutte contre l'écologie l'un de ses chevaux de bataille.

Lire la suite...

mercredi, juillet 6 2016

Dialogue entre Noam Chomsky et Ilan pappé

Nouvelle donne, vieilles rengaines (juin 2016)

Frank Barat, Noam Chomsky Ilan Pappé – Palestine, Ecosociété, 2016

A gauche, Ilan Pappé, historien exerçant au Royaume-Uni, auteur de nombreux ouvrages traitant de la naissance d'Israël. A droite Noam Chomsky, célèbre figure de la gauche radicale américaine. Au centre, Frank Barat, coordinateur du Tribunal Russell sur la Palestine, qui a eu l'idée de demander à ces deux personnalités fortes, à ces deux intellectuels engagés, de débattre, d'échanger autour d'une question simple : comment en finir avec le conflit israélo-palestinien, comment en finir avec des décennies de guerre et de souffrances ?

Lire la suite...

lundi, juin 6 2016

Correspondance Abel Paz Garcia Oliver

Agustin Guillamon, Correspondance entre Diego Camacho (« Abel Paz ») et Juan Garcia Oliver, NPNF, 2016.

De nouveau, les éditions Ni Patrie ni frontières revisitent la guerre d'Espagne. Après la publication d'une partie des écrits de l'obscur Grandizo Munis1 et celle du rapport Rüdiger2, elles nous offrent la publication de la correspondance entre Diego Camacho, plus connu sous son nom de plume d'Abel Paz, et Juan Garcia Oliver, tout cela présenté et commenté par l'historien-militant Agustin Guillamon. Et c'est à nouveau la politique des anarchistes durant la guerre d'Espagne qui est au coeur de ces échanges.

Lire la suite...

Le progrès sans le peuple

David Noble, Le progrès sans le peuple, Agone, 2016

C’est bien connu, le travailleur, grégaire et conservateur, voit d’un mauvais œil les mutations et évolutions technologiques. Le patronat va de l’avant, le travailleur freine des quatre fers ; ainsi va le capitalisme depuis plus de deux siècles. L’historien américain David Noble bat en brèche cette idée simpliste avec « Le progrès sans le peuple », une compilation de quelques-uns de ses textes de réflexion sur le capitalisme, la technologie et la lutte des classes écrits dans les années 1980.

Lire la suite...

mardi, mai 24 2016

Pietro Nenni et la guerre d'Espagne

Pietro Nenni, La guerre d'Espagne, Maspero, 1959

Pietro Nenni fut l'un des leaders du socialisme italien, exilé en France pour échapper au fascisme. En 1936, il se rend en Espagne pour soutenir le gouvernement républicain qui fait face à la sédition d'une large fraction de l'armée, soutenue par Hitler et Mussolini. En 1959, les toutes jeunes éditions Maspéro proposaient enfin au public francophone un ensemble de textes de Pietro Nenni écrits durant cette période tumultueuse. La Guerre d'Espagne, recueil d'articles, d'interventions de congrès et de témoignages, inaugurait même sa collection Cahiers libres appelée à un très bel avenir.

Lire la suite...

Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918

Paul Frölich, Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918, Ed. Science marxiste, 2014.

« Impérialisme, guerre et lutte de classes en Allemagne 1914-1918 » est le premier tome d'un triptyque qui ne vît malheureusement pas le jour. Ecrit en 1924, il est l'oeuvre de Paul Frölich, un militant révolutionnaire de premier plan, ami intime de Rosa Luxembourg, à laquelle il consacra d'ailleurs une biographie. Paul Frölich fait partie de ces socialistes allemands qui ne furent jamais dans la ligne de la direction du parti social-démocrate, le SPD, parti qu'il a rejoint en 1903 à l'âge de 20 ans. Nul étonnement donc de le voir être l'un des animateurs de la forte minorité qui s'oppose à la « politique d'appui à la guerre » menée par cette formidable machine bureaucratique qu'est le SPD de l'époque.

Lire la suite...

lundi, avril 18 2016

L'avènement du sans-abri - Les asiles de nuit 1871-1914

Lucia Katz, L'avènement du sans-abri - Les asiles de nuit 1871-1914, Libertalia, 2015.

Que faire de ces pauvres hantant les rues des villes dans une France de la Troisième République en pleine mutation industrielle ? Peut-on en bon chrétiens les laisser dans la misère ou, pour éviter le pire (le désordre !), doit-on leur venir en aide ? Cette question est au coeur du livre court et très instructif de Lucia Katz sur l'émergence des asiles de nuit depuis la Commune de Paris jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...

lundi, avril 11 2016

La nouvelle dictature d'Haïti

Justin Podur, La nouvelle dictature d'Haïti – Coup d’État, séisme et occupation onusienne, Ecosociété, 2016

Coups d’État à répétition, précarité générale, violence sociale, répression politique brutale et massive, ouragans annuels… il semble qu'une Malédiction plane au-dessus d'Haïti, que le mauvais œil condamne ce bout d'île à la misère perpétuelle.

Lire la suite...

mardi, mars 29 2016

En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société

Fanny Gallot, En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société, La Découverte, 2015.

Chantelle Saint-Herblain, Moulinex Alençon. Deux usines, deux lieux, deux univers à la fois ouvrier et féminin. Ce sont dans ces espaces que l'historienne Fanny Gallot nous entraîne avec son livre, fruit d'une thèse, publié par La Découverte : En découdre – Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société. Ce faisant, Fanny Gallot nous propose de découvrir l’histoire de ces militantes ouvrières ayant oeuvré dans ces usines très féminisées. Elle interroge la capacité d’agir de ces femmes et l’évolution de leurs identités de genre et de classe.

Lire la suite...

La vérité sur la dette grecque

Collectif, La vérité sur la dette grecque – Rapport de la commission pour la vérité sur la dette publique grecque, LLL, 2015

C'est ainsi : ce qui fît l'actualité ne le fait plus, disparaît des écrans soudainement, chassé par d'autres urgences, d'autres sources d'indignation. Les Grecs crèvent à petit feu mais les caméras se sont détournés de leur quotidienne tragédie. C'est pourquoi il est judicieux de se plonger dans la lecture du rapport de la commission pour la vérité sur la dette publique grecque que les éditions Les Liens qui libèrent ont publié en septembre dernier sous le titre « La vérité sur la dette grecque ».

Lire la suite...

lundi, mars 14 2016

je suis l'étranger

Magdeleine Paz, Je suis l'étranger - Reportages, suivis de documents sur l'Affaire Victor Serge, La Thébaïde, 2015.

Journaliste et militante, femme de coeur et d'engagement, Magdeleine Paz fait partie de ces inconnus qui ne méritent pas de l'être ; et le fait qu'elle soit femme ne doit pas être étranger à cet oubli. Ce n'est donc pas le moindre mérite de ce livre, organisé et présenté par Anne Mathieu, docteur en littérature contemporaine, que de sortir de l'anonymat cette intellectuelle de l'entre-deux-guerres, communiste oppositionnelle et humaniste.

Lire la suite...

L'écologie, histoire d'une subversion

Claude-Marie Vadrot, L'écologie, histoire d'une subversion, Syros, 1977.

A l'heure où, au nom de l'intérêt supérieur de la Nation, évidemment, quelques verts tendres s'en vont manger dans la gamelle social-libérale, il est bon de se replonger dans l'histoire de ce courant politique contemporain. Fouillant ma bibliothèque, j'ai retrouvé un livre intéressant d'un journaliste-militant Claude-Marie Vadrot, intitulé L'écologie, histoire d'une subversion.

Lire la suite...

Pirates de la liberté

Xavier Montanya, Pirates de la liberté - Histoire détonante d'un détournement de paquebot et de la lutte armée contre Franco et Salazar (1960-1964), L'Echappée, 2015.

En 2009, Xavier Montanya m'avait enchanté en contant avec talent l'évasion rocambolesque en 1990 d'opposants politiques chiliens du Front patriotique Manuel Rodríguez (FPMR)1. Il récidive avec Pirates de la liberté, un livre qui nous met dans les pas du méconnu Directoire révolutionnaire ibérique de libération (DRIL).

Lire la suite...

lundi, février 22 2016

La comédie humaine du travail

Danièle Linhart, La comédie humaine du travail De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, Erès, 2015.

De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, tel est le sous-titre que la sociologue Danièle Linhart a donné à son dernier opus : La comédie humaine du travail, publié par les éditions Erès à la fin de l'année 2015. Ce sous-titre peut faire peur à l'honnête salarié, désireux de mettre des mots sur des maux, autrement dit d'analyser ce qui se joue au quotidien là où il s'efforce de gagner son pain. L'honnête salarié aurait tort de rebrousser son chemin, pensant que ce genre d'ouvrage doit être écrit dans un étrange sabir, dans un jargon d'intellectuel pour intellectuels. Car là réside la grande force de Danièle Linhart : sa capacité à rendre accessible ses idées et sa vision du monde du travail.

Lire la suite...

- page 1 de 7