Le Monde comme il va

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, février 22 2016

La comédie humaine du travail

Danièle Linhart, La comédie humaine du travail De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, Erès, 2015.

De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, tel est le sous-titre que la sociologue Danièle Linhart a donné à son dernier opus : La comédie humaine du travail, publié par les éditions Erès à la fin de l'année 2015. Ce sous-titre peut faire peur à l'honnête salarié, désireux de mettre des mots sur des maux, autrement dit d'analyser ce qui se joue au quotidien là où il s'efforce de gagner son pain. L'honnête salarié aurait tort de rebrousser son chemin, pensant que ce genre d'ouvrage doit être écrit dans un étrange sabir, dans un jargon d'intellectuel pour intellectuels. Car là réside la grande force de Danièle Linhart : sa capacité à rendre accessible ses idées et sa vision du monde du travail.

Lire la suite...

lundi, février 8 2016

La machine est ton seigneur et ton maître

Yang, Jenny Chan, Xu Lizhi, La machine est ton seigneur et ton maître, Agone, 2015

« Croissance, ton nom est souffrance ». Terry Gou a le sens de la formule. Ce Taïwanais richissime est à la tête de Foxxconn, énorme conglomérat industriel chinois, qui produit en masse pour le monde libre, ordinateurs, tablettes et autres téléphones mobiles dernier cri, enfin, jusqu'à nouvel ordre. Terry Gou aurait pu être un poète médiocre, mais il a choisi d'être un exploiteur de haut-vol, ce que nous révèle un livre intitulé « La machine est ton seigneur et ton maître » publié par les éditions Agone, dans sa nouvelle collection Cent mille signes. En cent mille signes donc, ou à peu près, ce recueil de trois articles nous introduit dans l'univers carcéral, pardon industriel de Foxxconn, une usine-ville de 350000 âmes entassées sur trois kilomètres carrés.

Lire la suite...

Le temps des révoltes

Anne Steiner, Le temps des révoltes – Une histoire en cartes postales des luttes sociales à la Belle Epoque, L'Echappée, 2015

La sociologue Anne Steiner connaît bien ce que certains historiens appellent la Belle Epoque, cette période qui naît à la fin du 19e siècle et meurt avec Jaurès. Il en va de la Belle Epoque comme des Trente-Glorieuses : elle ne fut pas belle pour tout le monde. Avec Le temps des révoltes, publié par les Editions de l'Echappée, Anne Steiner nous entraîne sur les quais de Nantes ou dans les corons du Nord, dans le Languedoc en colère et à Chambon-Feugerolles dans le pays stéphanois. Ce faisant, elle fait revivre quelques mouvements, parfois fort peu connus, de l'histoire sociale française.

Lire la suite...

lundi, janvier 25 2016

La meute et la république

Lesley J. Wood, Mater la meute – La militarisation de la gestion policière des manifestations, Lux, 2015.
Samuel Hayat, 1848 – Quand la République était révolutionnaire : citoyenneté et représentation, Seuil, 2014

A l'heure où pour contrer le péril jihadiste, le socialisme de gouvernement instaure l'état d'urgence, il est bon de lire le livre de Lesley J. Wood paru chez Lux : Mater la meute – la militarisation de la gestion policière des manifestations. Cette lecture est judicieuse en ce sens qu'elle nous rappelle utilement que la technicisation du maintien de l'ordre est une tendance lourde des démocraties contemporaines depuis une vingtaine d'années, et qu'elle est due davantage à la contestation sociale radicale de l'ordre néolibéral du monde qu'à la montée d'un péril terroriste à barbe et fatwa.

Lire la suite...

mercredi, janvier 13 2016

Maxime Rodinson – Un intellectuel du XXe siècle

Sébastien Boussois, Maxime Rodinson – Un intellectuel du XXe siècle, Riveneuve Editions, 2008.

Comme ne pas être captivé par la personnalité de Maxime Rodinson ? Né à Paris en 1915, dans le quartier industrieux des Gobelins, Maxime Rodinson est parvenu à échapper à son destin social. A force de travail et de volonté, ce fils d'artisans juifs ayant fui les pogroms de la Russie tsariste est devenu l'un des spécialistes de l'Islam, à la renommée internationale. Polyglotte, maîtrisant peu ou prou une cinquantaine de langues, auteur prolifique doté d'une capacité de travail hors-norme, Maxime Rodinson est cependant demeuré largement inconnu du grand public. Il faut dire qu'il goûtait peu la médiatisation et n'appréciait guère d'autres endroits que sa chère bibliothèque et les couloirs de l'Ecole des hautes études en sciences sociales où il enseigna durant des décennies.

Lire la suite...

Jouer à La Borde – Théâtre en psychiatrie

Henri Cachia, Jouer à La Borde – Théâtre en psychiatrie, Editions libertaires, 2015

Curieux livre que celui que viennent de nous offrir le comédien Henri Cachia et les Editions libertaires avec Jouer à La Borde – Théâtre en psychiatrie. La Borde est un lieu. Un lieu singulier, peuplé d'êtres à part ; à part de ce monde. Un lieu imaginé, voulu et créé par Jean Oury, psychiatre et psychanalyste, proche de Lacan et Guattari, figure importante de ce qu'on appelle la psychothérapie institutionnelle. La clinique de La Borde existe depuis 1953 et trace sa route, très loin du tout-venant de la psychiatrie concentrationnaire. Ici, on parie sur la liberté et l'entraide, l'absence de hiérarchie lourde et la parole libre.

Lire la suite...

lundi, décembre 28 2015

Première Guerre mondiale : le pacifisme des instituteurs syndicalistes

Nouvelle donne, vieilles rengaines n°6 (décembre 2015)

Loïc Le Bars, Première Guerre mondiale : le pacifisme des instituteurs syndicalistes, Ed. du Croquant, 2015.

Marie Guillot, Louis et Gabrielle Boüet, Fernand Loriot, Raoul Rebeyrol, François Mayoux, Lucie Colliard. Ces hommes et femmes vous sont sans doute inconnus. Ils furent pourtant des militants de premier plan du syndicalisme enseignant, né dans le douleur et la répression au début du vingtième siècle. C'est à ces institutrices et instituteurs syndicalistes que l'historien Loïc Le Bars rend hommage avec Première Guerre mondiale : le pacifisme des instituteurs syndicalistes, publié par les éditions du Croquant.

Lire la suite...

Services publics à crédit

Nouvelle donne, vieilles rengaines n°6 (décembre 2015)

Nicolas de la Casinière, Services publics à crédit, Libertalia, 2015.

Fin 2013, Nicolas de la Casinière nous avait régalé avec Les prédateurs du béton, un opuscule cinglant dans lequel il réglait son compte à Vinci, multinationale en charge de la réalisation du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes ; aéroport dont la construction est pour l'heure en stand-by.

Lire la suite...

jeudi, décembre 3 2015

L'anarchisme d’État, La Commune de Barcelone

Michel Olivier (Coord.)
L'anarchisme d’État, La Commune de Barcelone
Ni Patrie, ni frontières, 2015.

Les éditions Ni patrie ni frontières viennent de nous gratifier d'un nouveau livre sur la Guerre d'Espagne après nous avoir offert, en 2012, un recueil de textes du marxiste révolutionnaire Grandizo Munis dont beaucoup avaient trait à la guerre civile qui déchira la péninsule ibérique entre 1936 et 19391. Encore un livre sur cette question me direz-vous. Certes, mais c'est un livre intéressant puisqu'il rend de nouveau accessible le célèbre « rapport secret » de Helmut Rüdiger rédigé pour le congrès de l'Association internationale des travailleurs de décembre 1937 et que la CNT espagnole décida de rendre public. Dans ce rapport, Rüdiger défend devant les anarchistes du monde entier la participation des libertaires espagnols au gouvernement de Front populaire et leur choix de privilégier la victoire sur le fascisme plutôt que la liquidation immédiate de l’État bourgeois et l'instauration du communisme libertaire.

Lire la suite...

L'énergie des esclaves – Le pétrole et la nouvelle servitude

Andrew Nikiforuk
L'énergie des esclaves – Le pétrole et la nouvelle servitude
Ecosociété, 2015

Que faut-il faire pour frapper l'imagination et finir de nous convaincre de notre totale dépendance à l'égard de l'or noir ? Peut-être faire comme le journaliste nord-américain Andrew Nikiforuk : ne plus compter en litres de pétrole mais en « équivalent-esclaves ». Cette idée, qui peut sembler saugrenue de prime abord, est à la base de son dernier ouvrage : L'énergie des esclaves – Le pétrole et la nouvelle servitude, publié par les éditions Ecosociété.

Lire la suite...

lundi, novembre 23 2015

Mémoire des luttes de l'immigration en France

GISTI, Mémoire des luttes de l'immigration en France, GISTI, 2015.

« Dans la mémoire des luttes, le germe des luttes de demain ? » C'est par cette interrogation que se clôt le livre que nous propose le Groupe d'information et de soutien des immigré-e-s, le GISTI, livre intitulé Mémoire des luttes de l'immigration en France. Cet ouvrage rassemble une trentaine d'articles courts et éclairants publiés dans Plein droit, la revue de ce groupe singulier né au début des années 1970 avec pour ambition de défier le pouvoir avec « l'outil du pouvoir par excellence » : le droit. Et les membres du GISTI continuent quarante ans plus tard à faire du droit un « instrument de contestation sociale » et non un « instrument de régulation sociale », aidant les associations de soutien aux immigrés à se repérer dans le maquis des lois réactionnaires que produisent avec constance les gouvernements successifs de la patrie des droits de l'homme depuis quelques décennies.

Lire la suite...

Se révolter si nécessaire...

Howard Zinn, Se révolter si nécessaire – Textes et discours (1962-2009), Agone, 2014

Howard Zinn, décédé en janvier 2010, était l'un des historiens les plus appréciés et controversés des Etats-Unis. Ce fils d'ouvrier devenu professeur d'université sur le tard grâce à une bourse d’État était apprécié par la gauche américaine et cordialement détesté par la droite qui ne voyait en lui qu'un communiste, un suppôt de Satan, un traître à la Patrie pour ses prises de position radicales contre la guerre du Vietnam, le racisme, le capitalisme et l'american way of life.

Lire la suite...

lundi, novembre 9 2015

Comment exister encore ?

Louis Marion
Comment exister encore ? Capital, techno-science et domination
Ecosociété, 2015
Nouvelle donne, vieilles rengaines (émission n°3, novembre 2015)

Comment exister encore ? Tel est le titre du dernier livre du philosophe québécois Louis Marion publié par les éditions Ecosociété. Livre court mais dense, livre réquisitoire contre le monde tel qu'il est.

Lire la suite...

lundi, octobre 26 2015

L'Algérie et la démocratie

Nouvelle donne, vieilles rengaines (2e émission, octobre 2015)

Lahouari Addi
L'Algérie et la démocratie
Pouvoir et crise du politique dans l'Algérie contemporaine
La Découverte, 1995.

J'ai exhumé ce mois-ci de ma bibliothèque et lu dans la foulée un ouvrage du sociologue Lahouari Addi, ouvrage intitulé L'Algérie et la démocratie – Pouvoir et crise du politique dans l'Algérie contemporaine, publié en 1995 aux éditions La Découverte. L'Algérie est alors en pleine guerre civile. L'armée, véritable Etat dans l’État, a interrompu le processus de démocratisation en cours en 1991 pour empêcher que les islamistes ne parviennent au pouvoir, poussant les plus radicaux d'entre eux à se lancer dans la lutte armée.

Lire la suite...

Charles Martel et la bataille de Poitiers

Nouvelle donne, vieilles rengaines (2e émission, octobre 2015)

William Blanc et Christophe Naudin
Charles Martel et la bataille de Poitiers
- De l'histoire au mythe identitaire
Libertalia, 2015

Si la Géographie, ça sert d'abord à faire la guerre, comme nous l'a conté jadis Yves Lacoste, quid de l'Histoire ! A l'heure où dans les grands médias et sur les estrades politiciennes, l'Histoire se réduit à porter pinacle quelques héros nationaux, il est heureux que deux historiens, William Blanc et Christophe Naudin, se soient intéressés à l'un d'entre eux : Charles Martel, sans la vaillance duquel, déclara Chateaubriand, « nous porterions aujourd'hui le turban », ni plus ni moins. Leur livre, publié par Libertalia, s'intitule : Charles martel et la bataille de Poitiers – De l'histoire au mythe identitaire.

Lire la suite...

lundi, octobre 12 2015

La révolution iranienne et les moudjahédines

Kazem Radjavi
La révolution iranienne et les moudjahédines
Anthropos, 1983

J'ai exhumé ce mois-ci de ma bibliothèque et lu dans la foulée un ouvrage du chercheur et militant Kazem Radjavi, ouvrage préfacé par Maxime Rodinson, historien et militant lui-aussi, spécialiste renommé de l'Islam, auteur notamment d'une vie de Mahomet très intéressante. Cet ouvrage de Kazem Radjavi, sorti en 1983, s'intitule : La Révolution iranienne et les Moudjahédines.

Lire la suite...

Ouvriers malgré tout

Martin Thibault
Ouvriers malgré tout
Editions Raisons d’agir, 2015
Nouvelle donne, vieilles rengaines n°1 (15 octobre 2015)

N'en déplaise à certains : la classe ouvrière existe encore, et massivement, dans nos sociétés contemporaines. C'est à sa rencontre que nous invite le sociologue Martin Thibault dans son livre intitulé Ouvriers malgré tout, ouvrage préfacé par Olivier Schwartz qui nous a laissé jadis avec La vie privée des ouvriers, un livre de référence d'ethno-sociologie ouvrière1.

Lire la suite...

vendredi, juin 5 2015

Trop jeunes pour mourir

Guillaume Davranche
Trop jeunes pour mourir – Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914)
L'Insomniaque / Libertalia, 2015

Certains livres d'histoire se lisent comme des romans, vous happent, littéralement. C'est le cas avec « Trop jeunes pour mourir - Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre » de Guillaume Davranche. Dans ce livre imposant et dense de plus de 500 pages, ce militant libertaire passionné d'histoire nous entraîne avec un beau talent d'écriture dans la France de la Belle Epoque agonisante, de l'année 1909 à l'éclatement du premier conflit mondial, à l'été 1914 ; période courte mais fondamentale pour comprendre comment des militants et des organisations ont pu jeter par dessus bord l'internationalisme prolétarien qu'ils professaient depuis des années et se rallier, queue basse ou verbe haut, à l'Union sacrée.

Lire la suite...

lundi, juin 1 2015

Kropotkine et la Grande guerre

René Berthier
Kropotkine et la Grande Guerre – Les anarchistes, la CGT et la social-démocratie face à la guerre
Editions du Monde libertaire, 2015.

En 1916, une poignée d'anarchistes fait paraître dans les colonnes du journal La bataille un long texte, qui sera connu sous le nom de Manifeste des seize1. Dans ce texte, ces anarchistes en appellent à soutenir les forces de l'Entente contre celles de l'Axe. Cette prise de position divise aussitôt le mouvement libertaire, beaucoup d'anarchistes ne comprenant pas que d'éminents compagnons trahissent ainsi leurs idéaux en se mettant à la remorque d'un camp impérialiste. Comment expliquer cela ? C'est à cette question que René Berthier s'efforce de répondre dans son dernier ouvrage. Kropotkine, prince russe et éminent géographe, était alors le chef de file du courant anarchiste-communiste, l'un des signataires, voire même le rédacteur dudit manifeste.

Lire la suite...

mercredi, mai 20 2015

L'Occident terroriste - D'Hiroshima à la guerre des drones

Noam Chomsky et André Vltchek
L'Occident terroriste - D'Hiroshima à la guerre des drones
Ecosociété, 2015.

Il y a des chomskyphiles et les chomskyphobes. Je ne suis ni l'un ni l'autre. Les premiers vénèrent le pourfendeur inlassable de l'impérialisme occidental, une icône du mouvement altermondialiste ; les seconds pourfendent, au choix, un Juif victime de la haine de soi (pour ses critiques de la politique israélienne), un ennemi du monde libre, un activiste anti-impérialiste has-been, un théoricien du complot (pour ses critiques du monde des médias) et je ne sais quoi d'autre. Bref, Noam Chomsky fait partie de ces intellectuels importants, qu'on lit, commente, critique.

Lire la suite...

- page 2 de 7 -