Le Monde comme il va

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le compromis ou "la rue"

Chronique n°20 (mai 2012)

Les urnes ont donc rendu leur verdict. Le Flamby corrézien a eu raison du Carnassier de Neuilly. Je devrais arrêter d'ailleurs de traiter François Hollande de Flamby, non parce que cela serait insultant pour ce produit lacté, ne faites pas de mauvais esprit, mais parce qu'il a prouvé lors de cette campagne qu'il était bien plus malin que ne pouvaient le penser ceux qui ne voyaient en lui qu'un second couteau tout juste bon à juguler les ardeurs des éléphants de la rue Solferino.
21108-francois-hollande-premier-secretaire-637x0-1.jpg

Lire la suite...

Le mythe de la non-politisation du syndicalisme allemand

Chronique n°15 (février 2012)

Mes amis, l'heure est grave. Comme le Triple A s'est fait la malle, la potion magique aura un goût amer. Il nous faudra faire des efforts – je veux dire encore plus d'efforts, faire des sacrifices pour surmonter l'épreuve que nous impose ces temps tourmentés, et tourner résolument nos regards vers le Nirvana, autrement dit l'Allemagne, un des rares pays européens à tirer son épingle du jeu dans cette zone euro qui va à vau-l'eau.

Lire la suite...